Les investisseurs frileux sur les clubs de jeux à Paris

Les investisseurs frileux sur les clubs de jeux à Paris

Après la loi du statut de Paris votée le 27 février de cette année autorisant l'ouverture de clubs de jeux à Paris à partir du 1er janvier 2018 pour trois ans d'expérimentation, on s'attendait à ce que des casinotiers déposent leur candidature. Or, depuis le 1er septembre, premier jour de dépôt des dossiers à la Préfecture de police de Paris, personne n'a remis sa candidature.

Pourtant, selon les rumeurs, les groupes Barrière, JOA, mais encore la Française des Jeux ou le PMU exploraient encore il y a peu la possibilité d'ouvrir un ou plusieurs établissements.

Il y aurait plusieurs explications à ce phénomène, et notamment, la conception qu'a l'État français des établissements de jeux, très lointaine de celle des casinotiers : les machines à sous, véritables vaches à lait des casinos, en sont exclues, ainsi que les deux jeux de table les plus populaires, à savoir le blackjack et la roulette.

A défaut de casinos, clubs de jeux

D'autre part, l'État exige aussi plus de transparence et impose des nouvelles règles de gestion : les clubs de jeux seront forcément organisés en société commerciale et plus en association à but non lucratif, et les règles de comptabilité et de contrôle seront plus strictes, avec notamment la nécessité de faire appel à un commissaire aux comptes.

Les casinotiers, déjà très déçus de devoir renoncer aux jeux de casinos les plus lucratifs et les plus populaires, considèrent qu'à ce stade, il y aussi trop d'incertitudes pour investir dans le projet. En effet, on ne sait toujours pas combien il y aura de clubs de jeux à Paris, ni la distance qui devra les séparer, ni le nombre de tables qui seront autorisées par club.

Nul doute que les candidats potentiels attendent également de découvrir quelles surprises fiscales leur sont réservées : ils seront fixés en décembre prochain lorsque la loi de finances 2018 sera promulguée.

 

 

À PROPOS DE L'AUTEUR

« Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage » … Heureuse qui, comme moi, rédige des articles pour Vegasmaster. Comment ne pas trouver son petit bout de bonheur lorsqu’on a la chance de pouvoir combiner deux de ses passions : l’écriture et les jeux de casino. J’espère que la passion qui anime ma plume saura pleinement satisfaire votre amour du jeu. Sur ce, je vous souhaite une bonne lecture ; les dés sont jetés !

Laisser une réponse

  • Casinos
  • Jeux
  • Logiciel
  • Paiements
X